Aller au contenu principal

“Truitotoc 2” ou Truite aux appâts naturels en #Ardèche à #Rieutord sur la #Loire – {Black Trout River – http://wp.me/PQcT}

14 mai 2013

Journée « Truite aux appâts naturels » avec Bruno Beusse, guide de pêche, ce dimanche 12 mai à Rieutord en Ardèche sur la jeune Loire, non loin de Sainte-Eulalie. Cet événement était organisé par la Fédération de Pêche de l’Ardèche avec un super casse-croûte ardéchois en prime. Pour info et comme on peut le deviner sur les photos, il faisait très froid avec beaucoup de vent. Ce qui n’a pas découragé les pêcheurs présents de capturer de belles farios (et même une arc-en-ciel !!!)  sur ce magnifique parcours de la Montagne Ardéchoise non loin du Gerbier de Joncs. Merci à Bruno Beusse pour ses conseils et le partage de sa passion. Merci également à toutes les personnes qui ont rendu ce moment de pêche au toc très très sympa.

Une remarque importante, la vie aquatique souffre énormément de nos activités humaines et malheureusement, la richesse de la jeune Loire sur le plateau ardéchois n’est pas le reflet de la qualité de l’eau et de l’environnement de l’ensemble de nos cours d’eau.

Newest Outdoor Blogs added to the Directory – Outdoor Blogger Network @OBNetwork – Black Trout River http://wp.me/PQcT

7 mai 2013

See on Scoop.itjazrom

Let’s all welcome this latest round of Outdoor Blogs to the Directory!

See on www.outdoorbloggernetwork.com

“Truitotoc” ou Truite aux appâts naturels en #Ardèche – {Black Trout River – http://wp.me/PQcT}

7 mai 2013

Florian, Brice et moi pour une superbe journée de pêche au toc dans une très belle petite vallée ardéchoise.

Un grand merci à Brice Fabre pour les photos, les conseils & la découverte de cette magnifique rivière.

Pont de l’échelette et coulée basaltique – {#Fabras #Jaujac #Lignon #Ardèche}

4 mai 2013

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tomorrow will be the song you sing – {The Ballad Of Cable Hogue}

20 avril 2013

One of my favourite film and song… I really love this 🙂

Tomorrow is the song I sing

Yesterday don’t mean a thing
I’ll make today my next day’s dawn

And I’ll still be here grinning
When the sun goes down

I’ll get through this day first
It’s not the worst
I don’t care
I’ll be there
To put the sun to bed

Tomorrow is the song I sing
Tomorrow ragmen can be kings
The smile I wear will be my crown
And I’ll be lighting up a lifetime when the sun goes down

Tomorrow is the song I sing
Tomorrow ragmen can be kings
‘Cause sometimes kings may ragmen be
If it
 can happen to a king, it can happen to me

I’ll get through this day first
It’s not the worst
I don’t care
I’ll be there to put the sun to bed

Tomorrow’s still the song I sing
Good or bad,
Whatever it brings
Got no choice,
Greet the day
And whatever decides old fate,
I’ll make fate pay

Tomorrow is the song I sing
Tomorrow ragmen can be kings
The smile I wear will be my crown
And I’ll be lighting up a lifetime when the sun goes down

If I don’t make it through
It’s up to you
To do your share
And be there to put the sun to bed

Tomorrow will be the song you sing
Yesterday won’t mean a thing
Make today your next days dawn
And you’re still be here grinning when today’s all done.

Fonte des neige sur la Montagne Ardéchoise – {#Ardèche}

16 avril 2013

Sur le plateau ardéchois, on dit que le printemps commence vraiment quand le soleil fait fondre la neige à vue d’oeil.
Le manteau neigeux laisse alors place à une terre orangée d’où jaillissent mille sources.
Mont Gerbier de Jonc, Mont Mézenc, Mézilhac, Lachamp-Raphaël… toute la montagne prend ses couleurs de printemps, couverte de millions de fleurs sortant de toutes les prairies.

Source : facebook.com/ardeche.secrete – Stéphane Tripot

#Haute-Loire – {Au fil de la #Loire}

10 avril 2013

Source : Des racines et des ailes – France 3

respirando.fr

This is Fly – {issue #40}

9 avril 2013

 

This is Fly 40 april may 2013

thisisflydaily.com

thisisflymagazine.tumblr.com

 thisisfly.myshopify.com

Road Movie – {A/un portrait of/de John Adams}

8 avril 2013

Un portrait musical de John Adams, le plus américain des compositeurs.

Si son nom est parfois évoqué en même temps que ceux de Steve Reich et Philip Glass, John Adams puise largement ses influences chez Wagner et Strauss, Stravinsky, Varèse, Gershwin… Créateur d’oeuvres pour solistes, de musique de chambre, de pièces symphoniques et d’opéras, il est considéré dans son pays comme le plus influent et le plus doué des compositeurs de sa génération. Dans ce film, il raconte les lieux de son enfance en Nouvelle Angleterre, ses années à Harvard, l’influence de son père – un clarinettiste de jazz doublé d’un homme d’affaires -, mais aussi son premier voyage en Californie.

Sa décision de s’installer sur la Côte Ouest a revêtu pour lui une dimension presque épique et alimente aujourd’hui encore son travail. Les paysages et la nature sont d’importantes sources d’inspiration pour John Adams, et le film présente de nombreux extraits de ses musiques que viennent illustrer de superbes images pour lesquelles elles semblent avoir été composées.

Respecter les frayères

4 avril 2013

© Philippe Baffie Onema Lozère Truites farios frai

© Philippe Baffie Onema Lozère Jeune truite farioPourquoi faut-il respecter les frayères en début de saison  ?

Voici un début d’explication, que chaque pêcheur devrait connaître sur le bout des doigts

Le cycle normal complet de reproduction de la truite nécessite en moyenne 720 degrés/jour. Une première partie depuis la ponte jusqu’à l’éclosion de 420 degrés/jour, une seconde de 300 degrés/jour environ, de l’éclosion jusqu’à la sortie de la frayère, c’est à dire de l’autonomie de l’alevin.

Exemple:

  • 1) La ponte a lieu mi-novembre, température moyenne de la période 4°; donc 420/4= 105 jours.
  • 2) Depuis l’éclosion jusqu’à l’autonomie, température moyenne 6-8°: donc 38 à 50 jours.

Ces valeurs sont des moyennes – sauf catastrophe climatique – mais très représentatives de ce qui se passe dans la réalité.

Depuis la mi-novembre (dans notre exemple), cela nous amène à la fin de février pour l’éclosion et au mieux mi-avril pour l’autonomie de l’alevin. Cela signifie que lors de l’ouverture de la truite mi-mars, la grande majorité des alevins se trouvent encore sous les graviers des petits courants, même si on ne les voit pas.
Dans la réalité, la durée de ces périodes est évidemment très influencée par la température et la durée de l’hiver.
Lorsque l’on sait que l’ombre, quand il est présent, fraye lui à partir de mars, on imagine sans peine, les dégats qui peuvent être causés lorsque l’on patauge dans l’eau en début de saison.

 Ajoutons que 1% seulement en moyenne des alevins parviennent à l’âge adulte…
Alors ami-e-s pêcheu-rs-ses, quelle que soit votre technique, gardons à l’esprit que le futur de la pêche des prochaines années se trouve sous les graviers d’aujourd’hui.

Source : AAPPMA Pêche Bourne Vercors

Photos : Parc national des Cévennes, Philippe Baffie (Onema Lozère)

%d blogueurs aiment cette page :