Aller au contenu principal

AAPPMA de Pont-de-Labeaume en Ardèche

21 janvier 2013

See on Scoop.itjazrom

parcours-peche-ardeche

À quelques kilomètres d’Aubenas, venez découvrir nos parcours de pêche sur l’Ardèche et la Fontaulière.  Au pied du château de Ventadour, posez vos mouches pour leurrer les magnifiques truites autochtones ardéchoises sur notre fameux parcours « sans tuer » (no kill).

Plus haut en direction du col de la Chavade l’Ardéche devient une rivière torrentueuse où la truite sauvage est reine. La nature est fragile. Afin de protéger le cheptel, restez raisonnable dans votre prélèvement, pour que, par chez nous, les truites dansent encore longtemps sous la lune…

peche-pont-de-labeaume.fr – aappma.truite.beaumoise07@gmail.com – 04 78 73 12 57

La société de pêche de Pont de Labeaume fut déclarée en préfecture le 14 février 1942 pour évoluer tout au long du XXéme siècle en étant souvent précurseur en matière de gestion halieutique. Sous la présidence de Jean Pierre DURAND une nouvelle politique fut mise en place pour conserver une pêche de qualité. L’équipe de bénévoles de l’époque pris des mesures de protection des géniteurs, les seuls à pouvoir assurer la pérennité d’une souche parfaitement adaptée aux conditions extrêmes de la vallée.
Ce plan de gestion pratimoniale comportait plusieurs volets : Suppression de toute forme d’alevinage dés 1981, abaissement du quota à 3 prises sur la Fontaulière et 6 sur l’Ardèche et augmentation de la maille à 23cm par règlement intérieur en 1993.
Cette même équipe se lancera en 1998 dans la création d’un parcours « No-kill mouche » qui sera étendu en 2007, sous la présidence de Franck DURAND, pour devenir un magnifique parcours de plus de 4km réservé à la pêche à la mouche

L’AAPPMA de Pont de Labeaume gère la rivière Ardèche sur environ 28km de sa source jusqu’à la passerelle de Bayzan située en limite de Pont de Labeaume et Lalevade ainsi que la Fontaulière sur environ 5.4km de sa confluence avec la Bourges à sa confluence avec l’Ardèche.

Depuis sa source sur le bord oriental du Massif Central, entre le col de la Chavade et la forêt de Mazan, l’Ardèche, alors torrent de montagne dégringole littéralement au pied d’âpres versants rocheux. La rivière passe de 1200m d’altitude à 600m au village de Mayres en quelques kilomètres.

Ce secteur, où la fario autochtone est reine, est plus particulièrement réservé au pêcheur sportif en bonne condition physique qui ne craint pas de contourner les cascades, traverser les éboulis et parfois escalader un abrupt. La plus grande prudence s’impose. Les truites sont vives et nerveuses, avec une robe magnifique, parfois claire comme les eaux cristallines de la rivière, parfois noire comme les trous les plus profonds.

Plus bas, vers Pont de Labeaume bien que grossie des eaux du Lignon et de la Fontaulière la rivière s’assagit. A ce niveau vous entrez au paradis des « moucheurs » : Le no kill de Pont de Labeaume, où tout poisson pris devra être délicatement rendu à son milieu.En aval de Mayres, le relief est moins tourmenté. Les eaux s’écoulent plus tranquillement bien que le dénivelé soit encore sensible jusqu’à Thueyts. Ce secteur où on commence à voir apparaître chevesnes, blageons et barbeaux, convient à toutes les formes de pêche. La rivière a su se frayer un passage entre les coulées basaltiques et les éboulis granitiques et incite parfois à la flânerie. Le pêcheur peu pressé laissera sa voiture à Thueyts pour descendre jusqu’à l’Ardèche par le sentier qui contourne la Chaussée des Géants jusqu’au Pont du Diable puis remontera, sa partie de pêche terminée, par l’Echelle du Roi, escalier naturel dans la falaise qui le ramènera au centre du village.
En aval du Pont du Diable s’étale le secteur appelé « la Teyre » qui fut, pendant des années un des parcours privilégié d’un certain Raymond ROCHER, célèbre écrivain halieutique. Bien que ravagé par les grosses crues de la fin du siècle, ce parcours reste très agréable à pêcher.

Le record officiel du parcours est une magnifique truite de 66 cm et les poissons entre 40 et 50cm sont fréquents.

Amis pêcheurs, l’avenir de la rivière vous appartient.Et certains soirs d’été, si vous savez être patient et discret, peut être serez vous invité au grand bal de la nature, le fabuleux spectacle des truites qui dansent sous la lune …

Pour conserver encore longtemps une pêche de qualité restez raisonnable dans votre prélèvement.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :